Soutenir le mouvement mondial CLT

Albert J. McKnight

(1927-2016)

Père Albert McKnight

Albert J. McKnight est né le 18 août 1927 à Brooklyn, New York. Il a été ordonné prêtre catholique le 6 juin 1952. Il est devenu membre à vie de la Congrégation du Saint-Esprit, un ordre religieux dont les membres sont connus sous le nom de Pères du Saint-Esprit ou Spiritains. Au cours de sa longue carrière, il a été périodiquement curé, notamment pendant six ans de 1982 à 1988 à l'église catholique du Saint-Esprit à Opelousas, en Louisiane, l'une des plus grandes paroisses afro-américaines des États-Unis.

« Il était passionné par le service à la communauté noire », lit-on dans sa notice nécrologique, « et a siégé à de nombreux comités nationaux financiers, philanthropiques et des droits de l'homme, notamment en tant que directeur exécutif du National Black Catholic Clergy Caucus. »

La majeure partie de sa carrière a été consacrée à apprendre aux familles afro-américaines à faible revenu du Sud rural à s'aider elles-mêmes en organisant et en gérant des coopératives. Travaillant de concert avec la Fédération des coopératives du Sud, le père McKnight a créé un certain nombre de coopératives de crédit et de coopératives qui ont enrichi la vie de milliers de familles pauvres en Alabama, en Géorgie, au Mississippi et en Louisiane. Il a également développé des sources d'assistance financière et technique pour les coopératives à travers le Southern Cooperative Development Program et le Southern Cooperative Development Fund, tous deux fondés et dirigés par lui.

En 1968, il s'est rendu à Atlanta pour participer à une réunion convoquée par Slater King, Fay Bennett, Charles Sherrod, Bob Swann et quatre autres militants récemment revenus d'étudier les moshavim, les kibboutzim et le régime foncier en Israël. Le père McKnight fut rapidement convaincu de la valeur de leur proposition d'établissement d'un réseau régional de communautés agricoles de terres louées gérées en coopérative. Il a rejoint le comité de planification de l'organisation qui a été constituée en 1969 sous le nom de New Communities, Inc. Il a ensuite rejoint le conseil d'administration de ce prototype CLT, en tant que premier vice-président de l'organisation.

En 1979, le président Jimmy Carter nomma le père McKnight au conseil d'administration de la National Cooperative Bank, nouvellement créée. Il devient vice-président de la Banque. En reconnaissance de ses nombreuses contributions aux coopératives, il a été intronisé au Temple de la renommée des coopératives en 1987.

Dans les années 1990, le Père McKnight est approché par le Père Joseph Philippe, fondateur de l'Association Paysanne de Fondwa en Haïti. Il a demandé l'aide et les conseils de McKight pour promouvoir le développement durable dans les zones rurales de l'île. Le père McKnight a finalement déménagé en Haïti. En 2004, il a travaillé avec beaucoup d'autres pour aider à démarrer une nouvelle institution, l'Université de Fondwa. Il a personnellement donné des cours sur les coopératives et a été aumônier de l'Université. Il a officiellement pris sa retraite en septembre 2005, mais a continué à vivre à Fondwa et à conseiller à la fois les étudiants et les professeurs en tant qu'aumônier de Fondwa.

Le père McKnight est décédé le 17 avril 2016. Il a été enterré en Louisiane, près de l'église d'Opelousas qu'il avait fidèlement dirigée quarante ans auparavant.

lectures complémentaires

Albert J. McKnight. Sifflement dans le vent : l'autobiographie du P. Albert J. McKnight. Opelousas, LA : Southern Development Foundation, Inc., 2011.

Père Albert McKnight, Temple de la renommée des coopératives, Association nationale des coopératives :